Présentation

LOGO-3.png

Congrès apostolique mondial de la miséricorde 

 La divine miséricorde est un point fondamental pour notre compréhension du Christ ressuscité. Le Christ ressuscité est Le Miséricordieux. Au cours de ses apparitions à ses disciples après la résurrection, le Christ montre la profondeur de sa miséricorde par sa patience, sa pédagogie, son amour pour les personnes telles qu’elles sont. Il ne s’agit pas ici d’un enseignement ; c’est le Christ ressuscité disant a chacun d’entre nous : « voila qui je suis. Voila qui TU peux être. » Jésus lui-même est la Miséricorde ! Et l’Eglise est invitée à revivre et à proclamer cette réalité salvifique.

 La divine miséricorde a le pouvoir de changer le monde. C’est une révolution par l’Amour qui peut déraciner le mal et, à sa place, semer le bien. Le Pape Benoît XVI dit : « Dans le monde, seule la Miséricorde de Dieu faite chair en Jésus, peut rétablir l’équilibre du mal vers le bien, en commençant par ce « monde » petit et cependant décisif : le cœur de l’homme. " Angelus, 23 février 2007

Congrès Mondial de la Miséricorde : une grande première !

Le premier Congrès Apostolique Mondial de la Miséricorde a eu lieu à Rome du 2 au 6 avril 2008 exactement 3 ans, jour pour jour, après la mort de Jean Paul II providentiellement en la vigile de la fête de la Divine Miséricorde 2005. Un an plus tard, le Pape Benoît XVI nous rappelait : « le mystère de l’Amour miséricordieux de Dieu était au centre du pontificat de mon vénéré prédécesseur.  »

En 2011, du 1 au 5 octobre se tiendra à Cracovie, au Sanctuaire de la Divine Miséricorde de Lagiewniki, le deuxième Congrès Apostolique Mondial à l’invitation du Cardinal Stanislaw Dziwisz, archevêque de Cracovie et secrétaire de Jean-Paul II.

Inspiré par Jean Paul II

jean paul pape.jpgVoici quelques citations de Jean Paul II exhortant l’Eglise universelle à devenir a la fois « plus profondément consciente » et « plus motivée par » le mystère de la Miséricorde de Dieu dans la totalité de sa mission.

"L’heure est venue où le message de la Divine Miséricorde doit répandre l’espérance dans les cœurs et devenir l’étincelle d’une nouvelle civilisation : la civilisation de l’amour."

"Il n’existe pas pour l’homme d’autre source d’espérance en dehors de la miséricorde de Dieu.

"La Miséricorde est comme « la limite » que Dieu pose au mal dans l’histoire."

« La lumière de la miséricorde divine illuminera le chemin des hommes du troisième millénaire. »

« Combien le monde a besoin de compréhension et d’accueillir la divine miséricorde ! »

Un grand message d’espoir

pour le monde

« Que nous apporteront les années qui s’ouvrent à nous ? Quel sera l’avenir de l’homme sur la terre ? Nous ne pouvons pas le savoir. Il est toutefois certain qu’à côté de nouveaux progrès ne manqueront pas, malheureusement, les expériences douloureuses. Mais la lumière de la miséricorde divine illuminera le chemin des hommes du troisième millénaire. » Homélie, Jean Paul II, Canonisation de la Bienheureuse Faustyna Kowalska, 2000. - pour l’Eglise :
« Je le transmets (le message de la Divine Miséricorde) à tous les hommes afin qu’ils apprennent à connaître toujours mieux le véritable visage de Dieu et le véritable visage de leurs frères (….) Il n’est pas facile, en effet, d’aimer d’un amour profond, fait de don authentique de soi. Cet amour ne s’apprend qu’à l’école de Dieu, à la chaleur de sa charité. En fixant le regard sur Lui, en nous syntonisant sur son cœur de Père, nous devenons capables de regarder nos frères avec des yeux nouveaux, dans une attitude de gratuité et de partage, de générosité et de pardon. Tout cela est la miséricorde ! » Homélie, Jean Paul II, Canonisation de la Bienheureuse Faustyna Kowalska, 2000.

pour ceux qui souffrent

« Ce message réconfortant s’adresse en particulier à celui qui, touché par une épreuve particulièrement dure ou écrasé par le poids des péchés commis, a perdu toute confiance dans la vie et est tenté de céder au désespoir. C’est à lui que se présente le visage doux du Christ, c’est sur lui qu’arrivent ces rayons qui partent de son cœur et qui illuminent, réchauffent, indiquent le chemin et diffusent l’espérance. » Homélie, Jean Paul II, Canonisation de la Bienheureuse Faustyna Kowalska, 2000

pour toutes les confessions chrétiennes

« L’Eglise contemporaine est vivement consciente que c’est seulement sur la base de la miséricorde de Dieu qu’elle pourra réaliser les tâches qui découlent de l’enseignement du Concile Vatican II, et en premier lieu la tâche œcuménique consistant à unir tous ceux qui croient au Christ. En engageant de multiples efforts dans cette direction, l’Eglise reconnaît avec humilité que seul cet amour, plus puissant que la faiblesse des divisions humaines, peut réaliser définitivement cette unité que le Christ implorait de son Père, et que l’Esprit ne cesse d’implorer pour nous « avec des gémissements inexprimables » . (Dives in Misericordia 13)

pour toutes les religions

Dialogue avec Islam.jpg » Chrétiens et musulmans, nous avons un besoin urgent d’entrer dans la miséricorde mutuelle. Une « parole commune » qui nous vient de Dieu nous y invite. Le monde serait moins désert si nous pouvions nous reconnaître une vocation commune, celle de multiplier au passage les fontaines de miséricorde. Et comment douter de cette vocation commune si nous laissons le Tout-Miséricordieux nous appeler ensemble à une table unique, celle des pécheurs ? " P. Christian de Chergé , prieur de Tibhirine en Algérie, assassiné avec ses moines par des terroristes en 1996.

Vos témoignages

  • Essais Vidéos 6 octobre 2016 10:46, par Daunizeau Sylvie

    Bonjour,

    Pour information :
    de mon téléphone portable, il est impossible
    d’ écouter les vidéos proposées.

    Peut-être s’agit-il du modèle « entrée de gamme » acheté en septembre 2016 Lenovo de Motorola, assemblé en Chine… Le vendeur me le dira.

    Cordialement
    S. Daunizeau